Coronavirus : que faire maintenant pour assurer l’après ?

Gare aux emballages plastiques, au présent et au futur

Auteur : Christian Gilles

Un article lu dans Le Monde (a la faveur de la crise sanitaire le plastique a usage unique fait son retour en force) m’incite à parler sans attendre du problème des emballages plastique qui reviennent en force à la faveur de la crise sanitaire. Le lobby plastique instille l’idée selon laquelle ces emballages sont protecteurs contre le Covid-19 (voir aussi notre article Monnaies locales, solution d’après COVID‐19 ), tandis que les sacs en tissus, les contenants en verre etc mettraient en danger les travailleurs des commerces. Il demandent donc le report des mesures d’interdiction et de taxation des emballages plastiques. Ce qui est évidemment faux: 1./ Le virus Covid-19 est très stable sur le plastique, y étant retrouvé jusqu’à 9 jours après sa contamination (https://www.greenpeace.org/usa/how-the-plastic-industry-is-exploiting-anxiety-about-covid-19/)et 2./ les emballages réutilisables sont lavables (60°).

Que faire maintenant pour éviter que notre monde ressemble encore plus à une poubelle qu’avant et que l’industrie des énergies fossiles redore son blason? Ne pas utiliser nous même ces emballages et très largement combattre cette intox par tous les moyens mais en particulier sur les réseaux sociaux où l’on sait que ce genre de fleur vénéneuse fleuri abondamment.

Pour notre « demain santé », se laver les mains (60 sec eau+ savon paumes, dos, entre les doigts) chaque fois que l’on a manipulé un emballage plastique, y compris celui des magazines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire